EN PLEINE ACTION

QUEL GRAND-PAPA !!!!!

Jean-Jacques est un grand-papa semblable à de nombreux grand-papas. Cependant il vit quelque chose

de spécial à l’âge de la retraite. Cette chronique livre aujourd’hui quelques bribes de son parcours spirituel

ou religieux.

Jean-Jacques est père de 3 enfants et grand-papa de 10 petits-enfants. Sa vie de couple a connu sa part de difficultés, et sa vie spirituelle aussi. À la suite d’un temps d’observation de sa manière d’être présent à deux de ses petits-enfants, la conversation s’engage par une affirmation finement tournée. Il dit avoir pris une distance par rapport à l’Église « pour des besoins spirituels non comblés ». Il s’agit là d’une affirmation assez dense, pour aller voir ce qu’elle révèle.

Le  grand-papa a connu les années, qui n’étaient pas celles du pape François, pendant lesquelles les personnes, ayant connu un échec conjugal ne se sentaient pas les bienvenues dans la communauté chrétienne catholique. De fait, il arrivait qu’elles n’étaient pas les bienvenues. Jean-Jacques en a fait l’expérience. Comme papa, il essuya le refus du baptême de ses enfants à cause de sa situation de couple séparé. Ayant à cœur leur vie spirituelle, il a dû se « magasiner » un prêtre qui acceptât d’accueillir la demande de baptême de deux de ses enfants en âge de scolarité.

Les hommes d’Église sont des humains, et Dieu est plus grand que les hommes et femmes d’Église.

Cet épisode de sa vie a eu un impact sur sa vision de l’Église, avec laquelle il s’est réconcilié aujourd’hui. Sa foi est toujours vive et belle. Les hommes d’Église sont des humains, et Dieu est plus grand que les hommes et femmes d’Église. (Il y aurait  place ici pour poser un regard sur le chemin qu’a franchi l’Église enseignante sur l’accueil des personnes séparées ou divorcées selon le pape François, mais ce n’est pas le propos ; peut-être une prochaine chronique).

Le grand-papa prend profondément à cœur l’accompagnement de deux de ses petits-enfants, Adam et Amanda, âgés de 11 et 9 ans, en marche vers leur baptême. Spontanément, il dit que l’accueil reçu à l’Église fut déterminante dans la démarche de la famille. Les mots qu’il utilise résonnent comme un appel à tout responsable de communauté chrétienne et tout membre d’équipe pastorale. Il dit avoir ressenti, dans l’accueil, une Église-communauté qui se veut proche des personnes et présente à la vie.

Une visite à domicile à la jeune maman, porteuse d’un 4e enfant a laissé une marque inoubliable. En effet, Adam et Amanda ont une petite sœur, Maya, 1an et demi et un petit frère, Mayson, 4 mois, qui seront baptisés en même temps qu’eux. Il valait bien la peine de faire  la visite à domicile et expliquer le plus clairement possible à la famille, les démarches variées de préparation de l’événement du Baptême des quatre enfants.

Comme préparation au baptême, Grand-papa Jean-Jacques participe fidèlement à l’année de catéchèse des ses petits- enfants et il les intègre à la communauté paroissiale dominicale. Ils sont tout joyeux d’y venir, et surtout de ne pas manquer le rendez-vous. Par sa belle pédagogie, et sa présence aimante, les enfants se sont motivés à exprimer leur désir de la célébration dominicale. C’est à eux qu’il revient d’appeler grand-papa pour être conduits à la messe dominicale. Dans celle-ci, ils y assument la tâche de la procession des offrandes : ce qui est fort emballant.

Il est bien évident que la célébration apporte son lot de questions de la part des enfants, et elle devient un beau complément à la catéchèse. Par l’expérience de la célébration, les enfants découvrent la vie de l’Église et les temps forts de la liturgie : avent-Noël, carême-Pâques. En bas âge, les enfants commencent à emmagasiner les connaissances religieuses et découvrir le sens du rassemblement. La célébration et la catéchèse vécus avec enthousiasme, répétons-le, sont les contenus d’une belle préparation au baptême. Lors du baptême, Adam et Amanda vivront, par la même occasion, la participation pleine et entière à l’Eucharistie. Le baptême, lui,  se vivra en 5 étapes dans la communauté dominicale. Tels sont les fruits de l’engagement de foi d’un grand-papa.

L’expérience, dont cette chronique fait état, se veut une douce brise dans la vie d’une famille chrétienne et dans la vie d’une communauté paroissiale. Le Christ suscite toujours des disciples.

vol. 123, no 1 • Mars 2018

Chemins franciscains propose un nouvel art de vie inspiré de Claire et de François d’Assise au cœur des défis actuels de la famille humaine.

NOTRE MISSION
ADRESSE

514 722-5700

 

5750, boulevard Rosemont

Montréal (Québec) H1T 2H2

 

info@lesiaf.org

INSCRIVEZ-VOUS

à notre liste d’envoi. Ainsi, vous serez informé lorsqu’il y aura des nouveaux textes sur le site.

SUIVEZ-NOUS
  • Grey Facebook Icon

© 2017-2019 Design graphique par Italique.