PRIER 15 JOURS AVEC PÈRE EUSÈBE-HENRI MÉNARD

AU CŒUR DES MOTS

Christian Rodembourg, Prier 15 jours avec Père Eusèbe-Henri Ménard, Édition Nouvelle Cité, Paris, 2010
« Ce que je sais de demain, c’est que la Providence se lèvera avant le soleil. »

Dans la collection bien-connue PRIER 15 JOURS, le Père Christian Rodembourg a publié en 2010 un ouvrage bien documenté sur le Père Eusèbe-Henri Ménard, fondateur de la Société des Missionnaires des Saints-Apôtres.

Après avoir tracé un portrait d’une dizaine de pages du Père Eusèbe Ménard o.f.m., l’auteur écrit une lettre à celui-ci dans laquelle il ajoute ce témoignage personnel : « Votre œuvre née grâce à une vision profonde, large, aux perspectives universelles, a grandi au-delà du Québec portant des fruits jusqu’en Amérique du Sud, en Afrique, aux États-Unis et en Europe. Homme plein de projets… Celui-ci disait : Ce sont toujours des projets formidables, les projets du Seigneur. »

Le P. Rodembourg, membre de la Société fondée par le P. Ménard, souligne dans sa lettre le rôle qu’a joué la Providence dans la spiritualité du P. Ménard. Celui-ci avait même fait écrire sur les murs de ses séminaires cette illustre phrase : « Ce que je sais de demain, c’est que la Providence se lèvera avant le soleil. »

L’auteur nous invite ensuite à quinze jours de prière en compagnie du Père Ménard. Ces quinze jours veulent être pour nous une initiation à sa vision spirituelle. Nous nous mettons en route en nous demandant qui est ce Fils de François d’Assise.

  • (1er jour). Nous constatons que le P. Ménard veut donner des Leaders à l’Église, Prêtres et laïcs

  • (2e jour). C’est ensuite une invitation à réfléchir sur notre baptême : Tout baptisé est appelé à la sainteté

  • (3e jour). Laïcs et prêtres : tous ensemble

  • (4e jour). L’admirable plan de Dieu

  • (5e jour). Enraciné dans la Parole de Dieu

  • (6e jour). Fidèle à l’Oraison

  • (7e jour). L’Eucharistie, le tout de sa vie

  • (8e jour). Des témoins de sa foi

  • (9e jour). Retraite spirituelle avec Jésus

  • (10e jour). Aimer l’Église

  • (11e jour). Humaniser et évangéliser

  • (12e jour). Une parabole pour notre temps

  • (13e jour). Une spiritualité de Pentecôte

  • (14e jour). La mission se poursuit

  • (15e jour). De tous les chapitres de cet ouvrage celui que j’ai préféré est le treizième intitulé Une parabole pour notre temps dont voici un extrait :

UNE PARABOLE POUR NOTRE TEMPS

« Lors d’un séjour dans la ville de New York, accompagné de quelques étudiants en théologie, Père Ménard rencontre Dorothy Day (1897-1980), une journaliste américaine célèbre pour ses campagnes publiques en faveur des pauvres et des sans-abri… Après cette rencontre à la fois fraternelle et spirituelle, il faisait nuit. Il était autour de 23 h. Tout en marchant, Père Ménard invite ses compagnons à le suivre. Croisant un homme mal vêtu et sale, il dit aux étudiants que Jésus arrive face à eux : Regardez-le. C’est un être humain, Je veux lui parler. S’étant approché, il le salue et l’invite à aller boire une tasse de café… 


La conversation s’engage. L’homme s’en étonne et interroge Père Ménard. Comment se fait-il que vous me parliez ? Il lui répond tout bonnement : Je te parle parce que tu es un être humain comme moi. Tu es aussi important que moi. Moi, je suis important? Je suis un pig ! Ce mot signifie, cochon. Vous ne connaissez pas la ville de New York ! Ici c’est la porcherie… Soudainement, l’homme demande au Père Ménard qui lui semblait être une personne assez bonne et intègre : Que faites-vous ici avec les cochons ? À ce moment précis, Père Ménard lui explique qu’il est un homme aussi important que lui : On est égaux. Tu as des qualités. L’homme lui demanda alors s’il était catholique. Oui, répond le Père Ménard qui ne portait, ce soir-là, aucun vêtement particulier. Et toi es-tu catholique ? lui demande-t-il à son tour. Oui, je suis catholique, répond l’homme, ajoutant : Seriez-vous prêtre ? Oui, répond le Père Ménard. À cet instant, l’homme se mit à pleurer toutes les larmes de ses yeux… »

 

Ce livre, portant sur la spiritualité du P. Eusèbe Ménard est une bonne introduction aux événements marquants de sa vie. On y découvre que celui-ci a traversé, comme d’autres fondateurs dans l’histoire de l’Église, des temps de joie, d’épreuves, de maturation et d’épanouissement.

vol. 121, no 2 • 15 juillet 2016