La-Pocatiere-2.jpg
UNE PRÉSENCE FRANCISCAINE AU SYNODE DIOCÉSAIN
Diocèse de Sainte-Anne-de-la-Pocatière

MARIE-ANDRÉE ANGERS ET PAUL BOURGAULT

À l’automne 2021, Mgr Pierre Goudreault, notre évêque, mandata l’abbé Daniel Ouellet pour prendre en charge une équipe de consultation diocésaine en préparation du synode sur la synodalité dans l’Église, qui se tiendra à Rome en octobre 2023. L’abbé Ouellet devait donc recruter des personnes pour former un comité diocésain. Considérant que notre diocèse comprend trois Unités Missionnaires, il devait recruter des personnes provenant de ces trois unités.

La-Pocatiere-2.jpg
De cette expérience, nous retenons que « rien n’est impossible à Dieu ».

Photo : Parcours Fil Rouge inc.

À L’EXEMPLE DE SAINT FRANÇOIS

C’est alors qu’il nous a demandé de faire partie de son équipe diocésaine à titre de délégués de notre Unité Missionnaire de l’Ouest qui comprend 22 paroisses. Nous avons accepté cette aventure avec beaucoup d’appréhension et d’inconnus. Considérant notre appartenance à la famille franciscaine et à l’exemple de notre père saint François qui était tant attaché à l’Église et au pape, nous nous sommes engagés dans ce processus de consultation.

Nous avons participé à cinq rencontres mensuelles de l’équipe pour prendre connaissance des documents provenant du Vatican et pour préparer des instruments pour animer les consultations que nous allions tenir au printemps. Dès le mois de mars, nous avons rencontré sept groupes de chrétiennes et chrétiens des 22 paroisses de notre unité missionnaire. Nous y avons rencontré des femmes et des hommes préoccupés par l’avenir de l’Église, des personnes déçues, des personnes inquiètes et des personnes amoureuses de leur Église et portant en elles une grande foi en l’avenir.

Au début de juin, les dix membres de l’équipe diocésaine se rencontraient pour mettre en commun leurs rapports de consultations effectuées dans leur milieu. C’est lors de cette rencontre que les membres de l’équipe se sont tournés vers nous pour la rédaction du rapport diocésain qui allait être remis à notre évêque qui, lui, le déposerait à l’Assemblée des Évêques du Québec le 17 juin 2022.

Merveilles-de-Dieu.jpg
RIEN N’EST IMPOSSIBLE À DIEU

Quelle responsabilité venait de nous tomber sur les épaules !  En fidèles « serviteurs inutiles », nous nous sommes mis au travail et avons rédigé ce rapport sous l’éclairage de l’Esprit Saint. Une semaine plus tard, nous remettions le rapport à l’équipe qui l’entérina et par la suite, il fut remis à notre évêque qui s’est dit très satisfait de notre travail.

De cette expérience, nous retenons que « rien n’est impossible à Dieu » et qu’avec la confiance et l’abandon de soi, à l’exemple de Marie, nous pouvons laisser le Seigneur « accomplir des merveilles » avec de simples instruments. Nous portons maintenant une plus grande ouverture face aux changements, aux diverses formes d’engagement de nos sœurs et frères et beaucoup plus de compréhension que de jugements.

Loué sois-tu Seigneur, pour tes merveilles !

vol. 127, no 3 • Octobre 2022