desert.jpg

AU CŒUR DES MOTS

SERVIR POUR TRANSFORMER LE MONDE

Servir plutôt que dominer et conquérir. Transformer pour faire vivre et bâtir l’unité plutôt que détruire et écraser par la haine.  L’ouvrage présenté dans ce texte enchaîne une multitude de textes du Pape François, paroles vives prononcées devant divers auditoires, de 2013 jusqu’à 2021. C’est la foi au Christ et à sa Parole libératrice qui se déploie et apparait comme la source vive de l’action engagée. 

Pape François, Servir pour transformer le monde, Éditions Salvator, Paris, 2021, 168 pages.

desert.jpg
« Il ne s’agit pas d’une exhortation facultative, mais d’une condition d’authenticité de la foi que nous professons . » [p. 13]

Servir plutôt que dominer et conquérir. Transformer pour faire vivre et bâtir l’unité plutôt que détruire et écraser par la haine. La pensée et l’invitation du Pape François résonnent avec une telle justesse en ce contexte présent où nous sommes témoins de l’attaque sauvage contre le peuple ukrainien menée par les dirigeants russes.

 

Servir pour transformer le monde, cet ouvrage du Pape François paru d’abord en italien en 2019, puis récemment en français, n’a perdu en rien de son actualité.

 

C’est une pensée qui émerge d’un cheminement de réconciliation et de respect entre l’Église luthérienne et l’Église catholique, poursuivi depuis près de 50 ans.  Cette volonté de dialogue et de rapprochement débouche sur une acceptation réciproque de notre proximité beaucoup plus grande que notre distance.  Le Christ y apparait sous le visage du pauvre, du démuni. Et c’est Lui qui nous rassemble et sollicite notre capacité de service et d’accueil.  Notre foi est vivante si elle est engagée. « Il ne s’agit pas d’une exhortation facultative, mais d’une condition d’authenticité de la foi que nous professons. » (p. 13)

LA FOI AU CHRIST SE DÉPLOIE

Cet ouvrage enchaîne une multitude de textes du Pape François, paroles vives prononcées devant divers auditoires, de 2013 jusqu’à 2021. C’est la foi au Christ et à sa Parole libératrice qui se déploie et apparait comme la source vive de l’action engagée. Les textes choisis sont tournés vers les pauvres, de toute situation. « Ceux qui sont pauvres et sans travail… », « ceux qui souffrent, les malades, les handicapés… », « ceux qui sont discriminés, exploités, victimes de la guerre ou de la traite… », « ceux qui ont fait fausse route ou sont esclaves d’une addiction ».

 

On ne peut pas ne pas se sentir concerné personnellement par ces paroles de François. Là où nous sommes souffrants, où nous nous savons vulnérables, fautifs, sceptiques, désespérés, etc, c’est là que le Christ vient nous rencontrer et nous mettre sur une piste de guérison que l’Esprit éclaire sans cesse.

TRANSFORMER LE MONDE

Les dernières pages offrent un texte inédit du Pape François, « Transformer le monde ». « Aucun esprit honnête ne peut nier le pouvoir transformateur du christianisme dans le devenir de l’histoire » (p. 153).  « ...la charité des chrétiens se transforme en attention aux besoins des personnes les plus fragiles, les veuves, les pauvres, les esclaves, les malades, les exclus... Compassion, souffrance avec ceux qui souffrent, partage. La charité devient aussi une dénonciation des injustices et un engagement à les combattre, autant que possible » (p. 157-158).

Le Pape François termine ce livre avec une citation tirée de Charles Péguy, Le proche du mystère la deuxième vertu (1911), sur « la petite fille espérance ».

 

« Que ces pauvres enfants voient comme tout ça se passe et qu’ils croient que demain ça ira mieux.

Qu’ils voient comme ça se passe aujourd’hui et qu’ils croient que ça ira mieux demain matin.

Ça c’est étonnant et c’est bien la plus grande merveille de notre grâce.

Et j’en suis étonné moi-même.

Et il faut que ma grâce soit en effet d’une force incroyable.

Et qu’elle coule d’une source et comme un fleuve inépuisable.

Depuis la première fois qu’elle coula et depuis toujours qu’elle coule.

Ce petit ouvrage du Pape François est un  vade-mecum dans lequel puiser, au gré des évènements et des épreuves de nos vies. Il ravive notre foi au Christ, fait jaillir l’Esprit, soutient l’action engagée envers les souffrants sur notre route.
Servir-pour-transformer-le-monde.jpeg

vol. 127, no 1 • Mars 2022