AU CŒUR DES MOTS

ET POURTANT... JE SUIS AIMÉ DE DIEU

Le nom de Thaddée Matura évoque les études poussées sur les écrits de Saint-François d'Assise, évoque l'engagement tenace dans une manière de vivre l'Évangile et la suite du Christ. Danièle Gatti, cette animatrice franciscaine de Tahiti, nous fait un cadeau avec les entrevues exclusives réalisées et l'analyse des cahiers personnels du Père Matura.

 

 

Danièle Gatti, Et pourtant... je suis aimé de Dieu. Entretiens avec Thaddée Matura,

Éditions franciscaines, Paris, 2016, 218 pages.

Le nom de Thaddée Matura évoque la passion d'un être  pour l'étude des Écrits de Saint François, pour la recherche et l'approfondissement de sa spiritualité et l'engagement à vivre l'Évangile selon son charisme.

Quel cadeau nous fait ainsi Danielle Gatti, ex-professeure de lettres et aujourd'hui conférencière et animatrice franciscaine à Tahiti.  Manifestement elle le connait en profondeur, dans sa vie et dans son œuvre, pour l'avoir beaucoup lu, entendu et fréquenté et surtout pour  l'estimer immensément. Heureusement elle a pu enregistrer ces entretiens lors de leur rencontre au monastère des sœurs Clarisses à Tahiti en 2014. Il en résulte un texte qui rend Thaddée Matura si présent, si proche, par l'authenticité  et la richesse des propos rapportés.

L'auteure a choisi et inséré dans le texte des entretiens quelques poèmes écrits par Thaddée Matura ; ils rendent bien la profondeur de l'expérience vécue et parfois sa dimension mystique, la recherche du visage de Dieu.

À 92 ans, Thaddée Matura a accepté l'invitation de cette amie, prêt à répondre à ses questions sur son cheminement de vie. Il est allé jusqu'à lui donner accès à ses cahiers personnels manuscrits pour la période de 1976 à 2013. « Ce sont les carnets d'un voyage tout intérieur, rédigés dans la solitude d'une halte; l'écho d'une quête spirituelle en train de se vivre» (p. 115).

La première moitié de l'ouvrage, « les entretiens du monastère », comme ils sont nommés, nous racontent les étapes de vie, à commencer avec l'enfance et l'adolescence en Pologne,  sa venue au Canada, puis son départ pour Taizé en France. Il vivra aussi à Grambois et Avignon jusqu'à tout récemment.

Les entretiens de cette première partie de l'ouvrage vont au-delà de la chronologie des évènements. Les questions finement posées par l'auteure invitent Thaddée Matura à partager son expérience de vie sur des thèmes comme la beauté de la vie, la souffrance et « le mal que vivre fait aux vivants », « la joie divine d'exister » et la perspective d'éternité au- delà de la mort.

« Mon œuvre est née de la vie et je me suis efforcé de vivre ce que j'approfondissais. » (p. 55)

Il a vécu tantôt comme « exilé », comme « étranger », comme « pèlerin ». Plus qu'une rupture ont marqué sa vie. « La rupture fondamentale fut celle qui me sépara de mes parents et de ma maison familiale. Je pense que le manque de la mère surtout fut très profond. Bien sûr elle a eu des conséquences considérables sur ma vie. Elle est à l'origine d'une certaine angoisse et fragilité qui m'a toujours accompagné mais ne m'a pas empêché de vivre... Quant aux autres ruptures, celle du Canada fut la plus difficile à vivre car je l'ai ressentie comme un rejet. Je sais maintenant qu'elle fut une grâce pour moi puisqu'elle s'ouvrit sur l'expérience de Taizé... Dans ce très long parcours de vie, je vois surtout le positif qui est né de ces décisions. » (p.65)

 

L'auteure a choisi et inséré dans le texte des entretiens quelques poèmes écrits par Thaddée Matura ; ils rendent bien la profondeur de l'expérience vécue et parfois sa dimension mystique, la recherche du visage de Dieu.

Qui es-tu au cœur secret de ton être,

Est-ce toi, est-ce moi, que je cherche à connaître

Lorsque je t'appelle ?

 

Es-tu pour moi le signe et l'image

Du mystère insondable d'un autre visage

Et d'un autre TOI ?

 

Pourquoi ces douleurs de la nouvelle naissance,

Pour quel écartèlement, pour quelle connaissance

Es-tu venu vers moi ?

 

Tandis que je deviens en prononçant ton nom

Tu m'échappes, m'attirant plus loin, plus profond,

Au-delà de TOI

 

(poème La Rencontre, 1964)

Au cœur de sa vie, Dieu. « L'essentiel n'est pas dans ce que j'ai vécu, mais dans ce qui m'a fait vivre, avancer, durer, dans la fidélité de mes engagements. » (p. 103)

Le titre du livre exprime ce qui est au cœur de son expérience et qui était déjà saisi intuitivement  à 16 ans durant ses premiers mois au collège franciscain à Edmonton. « Je découvrais ce qu'était le centre de la vie chrétienne : contact et expérience de Dieu et de son amour pour moi, connaissance de soi et de ses faiblesses, mais aussi confiance et remise de soi à l'Amour. » (p. 28)

 

La deuxième moitié de l'ouvrage, « Les entretiens de l'ermitage », est consacrée à l'analyse des deux cahiers intimes manuscrits. « Ces deux cahiers cartonnés, emplis d'un graphisme fluide et lisible, à la même encre bleu pâle, concernent trente-huit ans de sa vie, de janvier 1976 à octobre 2013 » (p. 115). L'auteur en fait l'analyse et le regroupement d'extraits abondants autour de plusieurs thèmes. On trouve là un complément précieux qui donne accès à la réflexion personnelle sur les évènements vécus…  « Grâce à ces écrits personnels, j'allais pourtant pouvoir approcher de plus près la complexité d'une âme humaine et mieux connaître la mienne. » (p. 115)

 

Des réflexions qui nous amènent plus en profondeur sur « l'essentiel de la vie », sur « une progression vers la lumière ». Nos existences comportent une part d'ombre qui est aussi source de vie : « la blessure de l'absence des parents »,

« l'absence de Dieu et l'épreuve du doute »,  « la blessure de l'écart » entre ce que je veux faire et ce que je fais. Le désir est un élément central aussi dans les réflexions et plusieurs textes y font référence. L'expérience du mystère divin qui devient mystère trinitaire, c'est là que le Christ nous fait accéder.

Voilà un grand ouvrage, une biographie spirituelle en quelque sorte qui nous fait connaître un chemin de vie et nous éclaire sur notre propre recherche à tâtons. L'unique certitude qui nous guide : « et pourtant ...
je suis aimé de Dieu ».

vol. 123, no 1 • Mars 2018

Chemins franciscains propose un nouvel art de vie inspiré de Claire et de François d’Assise au cœur des défis actuels de la famille humaine.

NOTRE MISSION
ADRESSE

514 722-5700

 

5750, boulevard Rosemont

Montréal (Québec) H1T 2H2

 

info@lesiaf.org

INSCRIVEZ-VOUS

à notre liste d’envoi. Ainsi, vous serez informé lorsqu’il y aura des nouveaux textes sur le site.

SUIVEZ-NOUS
  • Grey Facebook Icon

© 2017-2019 Design graphique par Italique.